découverte refuge SPA

 

Demat à vous ! 

Aujourd’hui, je vous propose un sujet bien différent. Il s’agit d’en savoir un peu plus concernant les refuges « SPA ».
Quelles sont les démarches, les procédures et le quotidien de tous ces petits loulous en attente de trouver une gentille famille.

Mais aussi, vous apporter des informations si vous souhaitez devenir bénévoles dans un refuge SPA.

Je vous propose ce sujet qui pourra, je l’espère, répondre à certaines de vos questions.

Bonjour à vous ! Comment allez-vous ? 

Tout d’abord bonjour, oui je vais bien, je me présente, je suis Emma du refuge de Quimper. 

Comment devient-on bénévole dans un refuge SPA ?

Pour devenir bénévole au refuge de Quimper, Il vous suffit de venir nous rencontrer et d’être motivé, des bénévoles commenceront par vous faire visiter le refuge. Attention Bénévole ce n’est pas seulement promener les chiens et caresser les chats ! 

C’est aussi éduquer les animaux, sensibiliser le public par des actions telles que des stands ou portes ouvertes, ou encore nous aider à améliorer le quotidien des loulous. Après deux ou trois visites de votre part (temps d’essai), si vous êtes toujours partant pour l’aventure du bénévolat, nous vous confierons un dossier d’inscription que vous devrez compléter et nous remettre lors de votre prochaine venue; Nous vous demandons 25€ de cotisation, cela concerne les assurances et autres.

Comment fonctionne un refuge SPA ? 

Les refuges «SPA nationale », c’est à dire avec le logo orange, fonctionne grâce à des subventions et des dons. Au sein des refuges , il y a des salariés ( à Quimper nous sommes 7 salariées ) et des bénévoles pour nous épauler. Nous accueillons des animaux abandonnés, trouvés par la fourrière ou retirés à leur propriétaire pour différentes raisons. Nous soignons et rééduquons des animaux avant de leurs trouver une nouvelle famille, et surtout nous ne pratiquons pas d’euthanasie.

Comment accueillez vous un nouvel arrivant ?

Quand un petit nouveau arrive, nous commençons par l’isoler, l’observer pour ensuite le mettre avec ses congénères en fonction de ces ententes. Si c’est un abandon, il a ses affaires avec lui pour qu’il soit un peu plus rassuré même si malheureusement l’abandon reste toujours un moment très traumatisant pour l’animal. Ensuite nous travaillerons avec lui en fonction de ses besoins.

Les loulous ont ils un programme d’activités ?

Les loulous n’ont pas de programme d’activités défini avec les animaux, c’est du cas par cas. Un chien très réactif face aux inconnus ne sera pas travaillé comme un chien timide ou un hyperactif. Les activités peuvent être : des balades en centre-ville, « agility », recherche d’objets, obéissance, séance de jeux ou de câlins.

Si un loulou tombe malade ou a besoin de soins , y a t-il sur place un vétérinaire ? 

Au refuge de Quimper, nous n’avons pas de vétérinaire sur place mais nous travaillons avec trois cliniques qui prennent en charge nos loulous. Quand ils reviennent d’une consultation nous pratiquons les soins prescrits.

Comment adopter un chien dans un refuge ? 

Pour adopter en refuge la démarche est différente d’une animalerie ou d’un élevage : 

D’abord en passant les portes, il faut avoir conscience que certain animaux ont soufferts donc il faut être patient. 

On commencera par vous questionner sur la manière dont vous vivez (maison avec ou sans jardin/appartement), si vous êtes souvent là ou si au contraire vous n’êtes pas souvent présent, si vous pratiquez des activités auxquelles votre animal pourra participer et on vous demandera si vous cherchez un petit/ un moyen / un grand ou encore un jeune ou un vieux, etc , et d’après ces informations,  nous vous présenterons des animaux qui correspondent.

Après adoption, y a t-il un suivi « d’adaptation » ?
À Quimper, nous avons un éducateur canin qui pratique des séances collectives pour les chiens adoptés au refuge. Il y a aussi des visites post-adoption qui vise à voir si tout se passe bien et bien sûr en cas de problème nous sommes toujours présents pour les adoptants que ce soit directement au refuge ou par téléphone.
Pouvez vous nous donnez quelques exemples de raisons d’abandons ? 
Des exemples de causes d’abandon ? Malheureusement elles sont multiples : 
• une adoption coup de tête, pas réfléchie 
• adoption cadeau 
• les vacances 
• les animaux malades qui demandent trop de frais
• animal pas adapté aux conditions de vie 
• départ en maison de retraite ou décès des maîtres
Je suis témoin de maltraitance, que faire ?
Si vous êtes témoin d’une maltraitance ou d’une négligence, un geste qui sauve : « contactez le refuge de votre région ou département »
pour qu’il puisse prendre le cas en charge et intervenir si besoin.
 Il vous suffit soit d’appeler, soit d’envoyer un mail avec le maximum d’informations pour que nous puissions intervenir le mieux possible.
Je vous remercie de m’avoir accordé de votre temps, afin de nous faire découvrir la vie au refuge de tous ses petits compagnons en attente. 
Merci beaucoup et à très vite ! 
Emma
Chaque abandon brise le cœur de loulous gentils, aimants, qu’ils soient grand, petit, de race…
Réfléchissez bien avant d’adopter dans un refuge ou SPA. Un loulou nous suit où que nous allions, quoi que changions, il fait partie de votre famille, mais aussi de votre vie.
Vous êtes précieux pour lui.
Avant d’adopter, posez vous ces questions : est-ce bien réfléchi ? Aurai-je du temps à lui accorder ? Les vacances ? Le travail ? Le vétérinaire si besoin ?…
Si vous êtes Breizhad (breton) dans le 29, et à la recherche d’un petit compagnon, je vous invite à contacter le refuge du Corniguel à Quimper.
Adresse : 8 Allée Denis Papin, 29000 Quimper
Horaires : Ouvert ⋅ Ferme à 17:00
Téléphone : 02 98 64 87 35

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.